See on Scoop.itPerformance des organisations et des entreprises

« Un jour, j’ai reçu ce conseil d’un général : en tant que chef, vous devez vous réserver pour ce que vous êtes le seul à pouvoir faire. »

Cet article constitue une bonne synthèse de ce qu’est la délégation, des bénéfices à en tirer, des obstacles que ceux qui doivent déléguer érigent eux-mêmes pour justifier leur non-délégation.

J’aimerais y ajouter une dimension : celui qui délègue augmente sa capacité d’action , de réflexion, d’intelligence, de décision donc de performance.

Travelling arrière…

Celui qui délègue est un chef : l’article cite un général. Il est à la tête d’une équipe.

Dans ce rôle, sa performance personnelle est celle de son équipe.

La délégation appliquée dans le temps, c’est une équipe qui a compris ce qu’elle devait faire, qui sait le faire parce qu’elle l’a expérimenté, mis en oeuvre, corrigé, mis au point, adapté avec l’aide du chef.

Elle a acquis une capacité de réflexion et d’action même quand son chef n’est pas présent physiquement, elle sait comment agir dans la bonne direction.

Grâce à la délégation, le chef repousse ses limites :

- ses idées, ses décisions avancent pendant plus de 24h par jour grâce à ceux qui les déploient spontanément pour lui, une double capacité à travailler mieux : il sait que ses idées vont avancer, moins de stress lié à une erreur potentielle. Il a toute sa tête pour décider ce que les autres ne peuvent faire à sa place,

- Il a le temps de le faire plutôt que de courir après le quotidien non essentiel qui est déjà pris en charge par l’équipe.

Et vous, pourquoi ne pas déléguer plus ?

Je reprends le titre du blog qui a publié cet article : « Changez de vie par l’action ».

Comment pouvez-vous commencer sans risque avec votre équipe telle qu’elle existe ? Commencez modeste et apprenez en faisant. Eux apprendront aussi.

C’est le début de la spirale vertueuse, des petits progrès qui vont s’accumuler et qui vous permettront plus d’ambition très vite.

See on www.changer-vie-action.fr

Related Posts

  1. Grande période d’incertitude : que faire quand on est chef d’entreprise ?
  2. Managers réveillez-vous ! Le monde change
  3. 6 étapes pour rester maître face à un mauvais chef
  4. Le pouvoir de nuisance des sales cons renforcé par la crise ?
  5. Gestion du stress pour les pessimistes … et les optimistes !