Les fondateurs de Videdressing vous disent tout !
Leur secret tient en peu de mots : « Développer un sentiment de fierté chez chaque collaborateur est primordial »


La lecture de l’article montre que la réflexion et l’action sont plus réfléchies et plus complexes.

Voici ce que j’en retiens :
-1- Au début, les processus ne sont pas définis. Avec le nombre d’équipiers qui augmente, il faut vite les définir
-2- Les fonctionnements actuels seront à réinventer dans 1 an avec la croissance forte. La structure et la culture doivent être pensées pour permettre cette évolution, ces révolutions
-3- Il faut rapidement des « chefs » pour assurer le fonctionnement. Bon. C’est rassurant, la mégalomanie n’explique pas l’apparition de cette race-là
-4- Les directions stratégiques sont données sous forme d’information plutôt que comme des consignes : chacun doit ensuite faire marcher son cerveau pour savoir comment y parvenir dans sa fonction. Tout ne vient pas de la hiérarchie
-5- Il faut s’organiser par services fonctionnels sans rentrer dans les silos. Les fonctions sont interdépendantes.
-6- Chaque entreprise possède sa propre équation et doit la résoudre pour réussir. Mince alors : ni formule magique, ni solution toute faite !

C’est du Mintzberg vécu !

Lire l’article dans Le blog-notes du manager et de ses équipes

Related Posts

  1. Manager ses commerciaux en temps de crise
  2. Manager ses commerciaux en temps de crise
  3. Sur le mode « projet »
  4. Sur le mode « projet »
  5. Comment manager un projet en crise : 3 bons conseils et 3 … moins bons