See on Scoop.itPerformance des organisations et des entreprises

Infographic: Crummy bosses aren’t just a pain; they’re bad for business. But how bad? We’ve found the stats–and it’s not pretty.

Tiens donc : les Chefs seraient à remettre en cause ? Certains par leur comportement seraient contre-productifs ? Ah ah !

360 milliards d’US$ seraient perdus par leur faute… D’ailleurs plus à cause de ce qu’ils ne font pas…

3 Salariés sur 4 déclarent que leur chef est la pire et la plus stressante des composantes de leur job, 65% choisiraient de changer de boss plutôt que d’avoir une augmentation de salaire…

Une étude sur 30000 personnes donne ce top 5 des défauts les plus fréquents :
1- Ne parviens pas à inspirer l’équipe,
2- Accepte la médiocrité,
3- Manque de vision claire et de direction d’action,
4- Incapable de collaborer et de faire preuve d’esprit d’équipe,
5- Ne fait pas de qu’il dit

La stat suivante est sur le manque de productivité des salariés qui y sont soumis

Je ne sais pas vérifier les chiffres… Cepdendant, ça vaut le coup de bien lire l’article… Et de réfléchir à ses propres pratiques managériales.

Mais ces managers ont eux-mêmes des managers, non ? Eux aussi peuvent le lire agir sur eux et sur leurs équipes.

Ca vaut jusqu’à Sarreguemines

See on www.inc.com

Related Posts

  1. France : les salariés avides de formations et d’horaires aménageables
  2. Fédérer les salariés
  3. L’alliance client-actionnaire et le travail des salariés
  4. Impacts de la Crise sur les Entreprises : constats et solutions
  5. Le management mise sur le féminin